Jardin biologique, tous les plaisirs du jardin naturel et écologique (Vos astuces pratiques)
Jardin biologique, tous les plaisirs du jardin naturel et écologique (Fertilisants, Pesticides, Economies d'eau, Implantation de votre jardin, Vos astuces pratiques)
 
Accueil > Vos astuces pratiques > Economies de ressources
Jardin biologique, tous les plaisirs du jardin naturel et écologique (Fertilisants, Pesticides, Economies d'eau, Implantation de votre jardin, Vos astuces pratiques)
Déposez vos astuces pratiques concernant cette rubrique,
et faites bénéficiez les utilisateurs de ce site de vos connaissances...


Economie d'eau
- Jocelyne (71)
Je récupère moi aussi l'eau froide qui coule avant la douche dans une grande bouteille de 5 litres propre. J'utilise cette eau pour le lavage des légumes puis je la récupère pour l'arrosage des plantes du balcon et du jardin. Une douche rafraichissante l'été sans savon je récupère aussi l'eau pour l'arrosage et tous les lavages de légumes, je garde l'eau que je mets en bouteilles.

Silo à compost - Stéphanie (26)
Pour avoir un silo a composte jolie et GRATUIT, aller dans une grande surface a la saison des kiwis et demander a un vendeur fruit et legume si, dans sa grande bonté, s’il vous donnerai un container dans lesquelle il leurs son livré. Ils sont parfait, en plus libre a vous de le décorer comme bon vous semble pour qu'il soit plus beau.

Economie d'eau
- Pascal (62)
Ca y est, j'ai installé 2 cuves de 5000 litres pour la récupération de l'eau de pluie. Cela me permet d'arroser le potager bien sûr mais la pelouse et même les toilettes et un evier. De plus,j'invite les voisins à se connecter gratuitement pour leur potager.

L'eau de lavage
- Patricia (91)
Quand je lave mes légumes, je garde l'eau que je transvase dans un bidon, puis dans les récupérateurs d'eau que j'ai installés dans mon jardin. De même, lorsque je prends une douche et que j'attends que l'eau chaude arrive, je mets un récipient dessous, j'ai constaté que cela représente environ 2 litres par douche.

Les tomates
- (63)
La tomate, rien ne sert de la gaver d'eau...
dès le semis, le minimun, un 1er repiquage en godet, puis un double repiquage précoce en godet favorise l'émission de racinse.
Ensuite, les planter profondément dans du pur compost sur lit d'orties jusqu'au plus haut du plant, paillage, arrosage massif à la plantation et ts les 10 jours...
Le secret, c'est de faire des racines et n'oubliez pas que la tomate aime la lumière.

Récupérer le gazon tondu
- Michel (49)
Je viens de tondre mon gazon, plutôt que de le mettre en tas, je l'ai mis dans mes massifs, cela fait office de paillage, surtout que l'herbe commence à monter en graine et a des brins plus durs.
Encore une économie d'eau !

Héberger un hérisson
- André (35)
Si vous souhaitez héberger un hérisson, lors de l'élagage d'un chêne à l'entrée du jardin, j'ai gardé toutes les petites branches que j'ai placées en tas pour faire un abri à un éventuel hérisson...

Votre arrosage gratuit
- Valérie (06)
Nous ne sommes pas raccordés au tout à l''égoût et avions régulièrement des soucis avec l''eau rejetée par notre fosse septique, difficilement absorbée par notre terrain argileux...jusqu'à ce que grâce à un système de pompe et de stockage dans un fût, nous l'utilisions pour arroser le potager (comme faisaient les anciens)... cette eau est très riche et la production fut très abondante grâce à cet engrais naturel... il est plutôt facile de contrôler la qualité de cette eau: il suffit de prendre des précautions par rapport à l'eau que l'on rejette (pas de produits chimiques, etc).
Arrosage et engrais gratos, donc, et nous n'avons plus de problème avec nos eaux usées, recyclées en direct...!


Cliquez ici pour déposer votre astuce !
Imprimer la page
Recommander
ce site à un(e) ami(e)
Ajouter à vos favoris



Revenir en haut de la page